Actualités

Bonjour à toutes et tous,

 

Vous êtes mes clients, mes fournisseurs, mes partenaires ou tout simplement mes amis et je tenais à vous informer de la prochaine et importante transformation de mon entreprise :

 

En 2020, Le Cellier des Bien-Vivants s’installera dans l'Espace Boutique du Hangar Zéro, 37, quai de Saône au Havre, lequel doit être partagé par 14 exposants dont « Artisans du Monde ». L'ouverture au public est prévue en avril.

Initié par une association fondée pour le portage du projet, le Hangar Zéro s'inscrit dans une démarche résiliente. Il vient ainsi combler un manque au Havre sur le thème de la transition énergétique, apportant une réelle plus-value au programme de la ZAC Dumont d'Urville et au quartier de l'Eure. Il fonctionne sur le principe d'une mise à disposition de locaux et ateliers à des initiatives solidaires, artistiques, équitables.

 

Que ce soit dans les domaines de l’éducation, de l’économie, de l’énergie et de l’habitat, de la démocratie ou de l’agriculture, partout en France et dans le monde, de nouveaux projets et de nouvelles initiatives comme celle du Hangar Zéro voient le jour. Nos choix de vie et de consommation participent à créer une société plus écologique et plus solidaire. C’est dans cette dynamique positive que s’inscrit le projet du Cellier des Bien-Vivants qui encourage à privilégier la sobriété énergétique, à utiliser des monnaies complémentaires, à choisir de consommer local, à instaurer de nouvelles façon de "faire ensemble" dans le respect de soi et des autres, à consommer bio et à favoriser l’essor des petites exploitations de cultures biologiques.

L’implication du Cellier des Bien-Vivants dans le projet du Hangar Zéro et son installation dans sa Boutique sont donc en totale adéquation avec ces valeurs d'engagement dans l’économie sociale et solidaire et dans la préservation du patrimoine naturel et culturel.

 

L’offre du Cellier des Bien-Vivants s'adressera tant aux particuliers qu'aux professionnels et s’articulera autour des éléments suivants :

  • Proposer des produits issus d’une l'agriculture ou d’une élaboration vertueuses respectant et préservant les équilibres naturels.

  • Proposer des vins « en vrac » avec des bouteilles consignées afin d'être en totale adéquation avec l'esprit « zéro déchet » du Hangar Zéro.

  • Proposer des moments de plaisir et de convivialité en organisant des ateliers où les participants apprennent à déguster mais aussi à décrire leur ressenti.

  • Mettre en valeur les petits producteurs indépendants parce que derrière chaque bouteille ou chaque produit il y a de belles histoires d'hommes et de femmes et présenter leurs terroirs avec leurs spécificité géographiques, leurs patrimoines et leurs traditions.

 

Pour mener à bien cette entreprise, nous allons créer et animer une société coopérative de type SCIC-SAS .

 

 

Mais qu’est qu’une SCIC ?

 

La SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif) est une société coopérative constituée sous la forme, dans le cas présent, d'une SAS à capital variable régie par le code de commerce. Doivent être associés d'une SCIC : des producteurs de biens ou de services (salariés, cadres), des bénéficiaires des biens et services proposés par la coopérative (clients, fournisseurs, habitants …) et d'autres types d'associés, personnes physiques ou morales de droit privé ou de droit public, contribuant à l'activité de la coopérative (par exemple, des sociétés, des associations, des artisans, des bénévoles, des agriculteurs, des collectivités territoriales,...). Le capital est variable. Il peut augmenter ou diminuer sans aucune formalité d'enregistrement. Les associés peuvent donc entrer et sortir facilement de la société par voie d'apport ou de remboursement de leur apport par la coopérative. Les collectivités locales peuvent détenir jusqu'à 50% du capital de la SCIC.Dans les assemblées générales d'associés, chaque associé a le même pouvoir que les autres : "un associé = une voix".

Les excédents de l'entreprise sont répartis de la manière suivante : 

  • 57,50 % du résultat sont affectés à la constitution de réserves impartageables ;

  • le solde peut être en partie affecté à la rémunération plafonnée des parts sociales après déduction des éventuelles aides publiques et associatives ; l'équivalent de ces aides et le dernier solde sont affectés aux mêmes réserves impartageables.

Créer une SCIC présente donc les avantages suivants :

  • Les associés sont placés sur un strict pied d’égalité.

  • La responsabilité des associés est limitée à leurs apports.

  • La participation des collectivités publiques au capital est admise.

  • Il est possible de devenir dirigeant en conservant un statut de salarié.

  • L’impartageabilité de ses réserves préserve la SCIC d’une prise de contrôle majoritaire par des investisseurs extérieurs et garantit ainsi son indépendance et sa pérennité.

Je vous invite donc à participer à la construction et à la pérennisation de ce projet en devenant membre du « Cercle des Bien-Vivants », le collectif réunissant les sociétaires de la future SCIC « Le Cellier des Bien-Vivants ».

 

N’hésitez pas à me contacter au 06 87 24 35 06 ou par mail bienvivants@orange.fr

 

A bientôt

 

Evrard

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Cellier des Bien Vivants

Appel

Email

Plan d'accès